De nombreuses femmes se demandent si grossir pendant les règles est normal. Au cours de vos règles, il est normal de prendre 1 à 2 voire 3 kilos qui disparaissent après quelques jours une fois les règles passées. C’est en effet un symptôme physique du syndrome prémenstruel (PMS). Le syndrome prémenstruel comprend un large éventail de symptômes physiques, émotionnels et comportementaux qui affectent les femmes plusieurs jours à deux semaines avant leurs règles.
grossir pendant les règles
Ces symptômes sont causés par les changements hormonaux au cours du cycle menstruel.

Le syndrome prémenstruel est très commun. Plus de 90% des femmes qui ont leurs règles ont le syndrome prémenstruel.

Examinons quelques raisons pour lesquelles les femmes ont l’impression de grossir pendant les règles.

 

Grossir pendant les règles : les principales causes

La prise de poids et la sensation de gonflement du ventre et de douleurs dans l’abdomen sont des symptômes courants au cours de vos règles. Ces symptômes ont plusieurs raisons :

 

Les changements hormonaux qui font grossir pendant les règles

Les changements hormonaux peuvent entraîner un gain de poids en augmentant la rétention d’eau.

Dans les jours qui précèdent vos règles, les œstrogènes et la progestérone diminuent rapidement. Cela indique à votre corps qu’il est temps de commencer les règles.

Les œstrogènes et la progestérone contrôlent également la façon dont votre corps régule les fluides. Lorsque ces hormones fluctuent, les tissus de votre corps accumulent plus d’eau. Le résultat est la rétention d’eau ou œdème.

La rétention d’eau peut provoquer un gonflement ou des poches sur les seins, l’estomac ou les extrémités. Cela augmente le poids corporel, mais pas la graisse. Cette rétention d’eau donne donc l’impression de grossir pendant les règles bien que cela ne soit ni permanent ni lié à votre masse graisseuse.

La rétention d’eau est un symptôme courant du syndrome prémenstruel. Il affecte 92% des femmes qui ont leurs règles.

 

Des ballonnements qui accentuent l’impression de grossir pendant les règles

Des ballonnements ou des crampes d’estomac peuvent rendre vos vêtements serrés et inconfortables. Ce n’est pas un vrai gain de poids, mais vous pourriez avoir l’impression de gagner quelques kilos bien que cela ne soit qu’une simple impression.

Pendant vos règles, les changements hormonaux peuvent augmenter les gaz dans votre système gastro-intestinal et provoquer des ballonnements. La rétention d’eau dans votre abdomen peut également entraîner des ballonnements.

Le ballonnement peut être décrit comme se sentir serré ou gonflé au niveau du ventre et du bas-ventre.

Les crampes d’estomac peuvent également provoquer une sensation de prise de poids. Ces crampes sont causées par des substances appelées prostaglandines, libérés par votre utérus. Les prostaglandines font contracter votre utérus. Cela provoque des douleurs abdominales pendant vos règles.

Les ballonnements peuvent commencer cinq jours avant vos règles et se poursuivre pendant les premiers jours de la menstruation. Les crampes d’estomac, qui commencent un ou deux jours avant vos règles, peuvent également durer quelques jours.

 

Envie de manger ou de trop manger

mieux manger pendant les règles

Les changements hormonaux au cours de vos règles peuvent également vous amener à trop manger.

Au cours de la semaine précédant vos règles, les niveaux de progestérone augmentent. La progestérone est un stimulant de l’appétit. À mesure que la progestérone augmente, il se peut que vous mangiez plus que d’habitude ce qui vous donne l’impression de grossir pendant les règles.

Les œstrogènes régulent également la sérotonine, un neurotransmetteur qui contrôle l’humeur et réduit l’appétit. Lorsque l’œstrogène tombe juste avant vos règles, la sérotonine le fait également. Le résultat est un plus gros appétit.

Une faible sérotonine peut également augmenter les envies de sucre, car les aliments riches en glucides aident le corps à produire de la sérotonine. Si le taux de sérotonine est faible, le cerveau a besoin de plus de sucre. Manger des aliments riches en sucre peut augmenter votre apport calorique et entraîner un gain de poids. Or le sucre facilite énormément le stockage des graisses dans le corps, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’en dehors de vos périodes de règles il est conseillé de diminuer votre consommation de sucre que nous absorbons malheureusement en trop grande quantité sans même le savoir.

Votre taux métabolique fluctue au cours de votre cycle menstruel. Ainsi, quand il augmente – et que votre corps brûle plus de calories – vous pouvez avoir un plus grand appétit et avoir envie de manger des aliments riches en calories.

 

Problèmes gastro-intestinaux

Tout au long de votre cycle, les fluctuations hormonales peuvent entraîner des problèmes gastro-intestinaux tels que constipation, diarrhée et douleurs abdominales : tous ces effets donnent l’impression de grossir pendant les règles. La douleur et les ballonnements laissent donc penser à tort que vous avez pris du poids.

La progestérone augmente une semaine avant vos règles. Cela entrave les contractions des muscles intestinaux, entraînant une digestion lente et une potentielle constipation.

Au début de vos règles, votre utérus libère des prostaglandines. Les prostaglandines provoquent des contractions musculaires de l’utérus et de l’intestin. Vous pouvez avoir des douleurs abdominales et pelviennes.

Les prostaglandines peuvent également provoquer des diarrhées en perturbant les électrolytes et l’équilibre hydrique dans l’intestin grêle.

 

Diminution du magnésium

Lorsque vos règles commencent, les niveaux de magnésium diminuent progressivement. Ce phénomène peut provoquer des envies de sucre et donc contribuer effectivement à la prise de poids.

Le magnésium est un minéral qui régule le statut d’hydratation de votre corps. Une faible teneur en magnésium peut donc aussi provoquer une déshydratation.

Cependant, la déshydratation peut se masquer en faux sentiment de faim. Cette faim qui est donc en réalité de la soif vous pousse à consommer plus de sucre que d’habitude et manger des aliments riches en sucre peut contribuer à la prise de poids.

 

Sauter des séances d’entraînement

faire du sport femme marche à pied

Lorsque vous avez des ballonnements et des crampes, vous pouvez être plus susceptible de sauter vos séances d’exercices. Cela peut contribuer à la prise de poids, surtout si vous avez une faim accrue ou des envies de fumer.

Une semaine avant vos règles, les œstrogènes et la progestérone augmentent, entraînant fatigue et potentielles douleurs musculaires. Il peut être inconfortable de faire de l’exercice à l’approche de vos règles.

Or tout sportif le sait, rater un entrainement peu donner l’impression de s’alourdir, d’être moins svelte, moins tonique, même si la raison est autre qu’avoir ses règles. C’est donc un facteur supplémentaire qui vous donne l’impression de grossir pendant les règles.

Autres symptômes

En plus du gain de poids, vous pouvez avoir d’autres symptômes physiques et émotionnels pendant vos règles. Ces changements peuvent apparaître avec ou sans prise de poids.

Les symptômes possibles incluent :

  • seins douloureux
  • constipation
  • diarrhée
  • crampes à l’abdomen
  • mal de tête ou mal de dos
  • difficultés à supporter le bruit ou la lumière
  • fatigue
  • acné
  • difficulté à dormir
  • anxiété ou stress
  • pleurs
  • sautes d’humeur
  • irritabilité
  • mauvaise concentration
  • faible libido

Vous pouvez ressentir des symptômes différents chaque mois ou en vieillissant. Chaque femme est différente.

Plus de 90% des femmes éprouvent une combinaison de ces symptômes, dont l’impression de grossir pendant les règles.

 

Quelles solutions si vous avez l’impression de grossir pendant les règles ?

Il est possible de réduire la rétention d’eau et les ballonnements qui laissent penser que vous pouvez grossir pendant les règles grâce à des remèdes maison, aux changements de mode de vie et aux médicaments.

Vous pouvez notamment :

Boire plus d’eau. Cela semble contre-intuitif, mais rester hydratée peut réduire la rétention d’eau. Votre corps conservera plus de liquides si vous êtes déshydraté afin d’être sûr d’avoir des réserves d’eau si vous ne buvez pas suffisamment.

Faites le plein d’aliments sains. Si vous êtes sujette aux envies de fumer, conservez des options nutritives à portée de main. Essayez de manger des aliments comme des fruits ou des barres de protéines sans sucres ajouté quand vous avez envie de sucre.

Mangez des aliments diurétiques afin de lutter contre la rétention d’eau. Vous pouvez notamment boire du jus de canneberge ou manger des asperges. Cela favorisera le cycle naturel de l’eau dans votre organisme et donc son renouvellement si vous buvez suffisamment, afin d’éviter le risque de rétention d’eau qui vous donne l’impression de grossir pendant les règles.

Vous pouvez envisager de prendre des compléments alimentaires de magnésium ou de manger des aliments riches en magnésium : fruits de mer, cacao, amandes, pain complet. Le magnésium permet en effet de diminuer les effets de :

  • rétention d’eau
  • ballonnements
  • envies de sucre
  • symptômes émotionnels

Continuez d’avoir un minimum d’exercice physique, même si ce sont des exercices peu intensifs. Vous pouvez réduire l’accumulation de liquide dans l’organisme en marchant. L’exercice vous fera également transpirer et vous débarrasser de l’excès d’eau. Préférez ainsi les escaliers plutôt que l’ascenseur, essayez de descendre un arrêt de métro plus tôt et de marcher un peu, etc… En plus la libération par votre organisme d’endorphines vous permettra aussi de lutter contre les douleurs des crampes abdominales liées à vos règles.

 

Les bonnes habitudes à avoir au quotidien

En prenant des habitudes saines tout au long du mois, vous éviterez de grossir pendant les règles ou une rétention d’eau trop importante.

Voici ce que vous pouvez notamment faire :

 

Exercice régulier

L’exercice aérobie régulier peut atténuer les symptômes pendant vos règles. Visez 30 minutes d’exercice chaque jour. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire pour cela de passer vos soirées à la salle de sport. Découvrez nos séances de sport à la maison sans matériel en 30 minutes afin de retrouver votre ligne ou d’entretenir votre silhouette suivant vos objectifs et de tonifier vos muscles et votre corps.

 

Restez hydratée

Buvez suffisamment d’eau tout au long du mois. Cela permettra à votre corps de prendre de bonnes habitudes en renouvelant régulièrement l’eau de votre organisme. Ainsi vous diminuerez drastiquement le risque de rétention d’eau pendant vos règles. L’autre bienfait de boire suffisamment est de lutter contre la cellulite qui a aussi pour cause la rétention d’eau.

 

Réduire votre consommation de sel

Manger trop de sodium augmentera la rétention d’eau. En effet le sel a la faculté d’absorber l’eau et de la retenir. Il favorise donc logiquement la rétention d’eau en perturbant le renouvellement des liquides du corps lorsqu’on en consomme trop. Pour diminuer votre consommation de sel, limitez ou évitez les aliments transformés le plus possible dans lequel le sel est souvent utilisé comme un conservateur.

 

Évitez la caféine et le sucre

Les aliments et les boissons contenant de la caféine et du sucre peuvent aggraver les ballonnements. Évitez ces aliments deux semaines avant vos règles. La caféine et le sucre en font parti donc essayez autant que possible de diminuer votre consommation de ces aliments. Vous pouvez notamment remplacer le café par du thé vert, d’autant plus que le thé vert possède de nombreux bienfaits et notamment celui de favoriser le métabolisme afin de vous aider à brûler plus facilement des calories et donc de retrouver votre ligne plus rapidement. Enfin cela vous aidera aussi à vous tenir suffisamment hydraté. Attention cependant à ne pas choisir un thé vert avec du sucre ajouté, ce qui serait contre productif.

 

En conclusion comment éviter de grossir pendant les règles ?

Il est normal de prendre environ 1 à 2 voire 3 kilos au cours de vos règles. Généralement, il disparaîtra quelques jours après le début de vos règles.

La prise de poids liée à la période est causée par des fluctuations hormonales. Cela peut être dû à la rétention d’eau, aux excès alimentaires, aux envies de sucre et au manque d’exercice physique en raison des crampes et douleurs. Période de ballonnements et problèmes gastro-intestinaux peuvent également créer la sensation de grossir pendant les règles.

Pour éviter la rétention d’eau, restez hydratée et réduisez votre consommation de sel. Marchez le plus possible et faites de l’exercice régulièrement. Vous pouvez également manger des aliments diurétiques contre la rétention d’eau ou contenant du magnésium contre les ballonnements.

Si vous avez de graves crampes, des douleurs abdominales et des ballonnements pendant vos règles, parlez-en à votre médecin.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous souhaitez mincir et vous raffermir ?

CADEAU DE BIENVENUE

Recevez gratuitement le guide Les 10 règles d'or pour mincir et raffermir votre corps.

écrit par une coach sportive spécialiste du Home Fitness.